Les inconvénients des voitures GPL

La voiture joue un rôle important dans la vie quotidienne de chacun, c’est un moyen de transport qui est utilisé presque partout dans le monde. Toutefois, le carburant constitue un souci majeur inévitable dans son usage. Qu’en est-il des voitures GPL? 

    
Les coûts supplémentaires générés par les voitures GPL

Avant d’opter pour le véhicule idéal, beaucoup de facteurs sont à prendre en compte. Parmi ces derniers, il y a l’ancienneté de la voiture, sa puissance, sa consommation en carburant. Toutefois, ces critères dépendent encore de l’usage que le conducteur veut faire du moyen de locomotion et du coût des différentes charges pour son entretien.

Dans le cas des voitures GPL, le principal souci se trouve sur les dépenses occasionnées en carburant. Ces voitures ont une consommation supérieure à 30% par rapport à celles fonctionnant à l’essence. Ainsi un surcoût à l’achat de 1500 à 2000 euros est à prévoir. Pour les trajets de courte durée ou sur les routes encombrées, la consommation en carburant des voitures GPL sera plus élevée que celle d’un véhicule diesel.

Aussi, le GPL nécessite l’installation d’un kit de carburation avec son réservoir, ce qui entraine des coûts non négligeables allant de 1500 à 3300 euros en moyenne.

Les autres inconvénients des voitures GPL

A part la consommation en carburant, les voitures GPL présentent aussi d’autres inconvénients. Par rapport aux voitures démarrant à l’essence, elles ont une performance inférieure d’environ 5%.

Seule une station-service sur six distribue du carburant GPL et pour faire le plein, elle demande l’utilisation d’un embout spécifique. Les voitures GPL sont moins puissantes qu’un véhicule essence. Toutefois, cette différence n’est remarquable qu’au niveau de la tonicité en reprise du véhicule.

Outre le souci de performance, les voitures GPL n’ont pas de roues de secours car celles-ci sont remplacées par une bombe anti-crevaison. Aussi, le réservoir se trouve sur la place des pneus de rechange. Sur le plan écologique, cet engin émet du gaz carbonique supérieur à celui d’un véhicule diesel du fait que sa consommation en carburant est plus élevée.